in

PBLV en Avance 3415

Nathan est avec Allan et Barbara. Ils parlent d’une grotte. Allan lui demande si elle veut toujours venir, si elle a mieux à faire. Nathan donne plus de renseignements sur cette grotte.

Abdel est avec Francesco. Francesco lui demande ce qu’il risque. Cinq and de prison et 30000 euros d’amende. Mais il n’est pas en récidive. Un passeur vient de prendre 4 mois avec sursis, et tous les problèmes qui vont avec.

Léa est avec sa patiente qui a fait un malaise. Elle va bien. Nicolas est un excellent médecin. La patiente lui demande d’arrêter, il n’est pas un cardiologue. La patiente voit qu’elle le défend, ou alors elle est amoureuse. Elle est sure qu’il n’en est pas à sa première erreur médicale.

Mirta est au bar avec Alison. Mirta voit une carte postale. Elle est adressée à Roland et signée par une femme.

Mirta demande des explications à Roland sur cette carte postale. C’est la 3e fois que cette femme lui écrit. Il ne la connait pas, il ignore tout de cette femme. Il finit par lui avouer qu’il a une maitresse rencontrée au cap d’Agde. Ils n’y sont pas allés, c’était une blague.

Léo est avec Francesco. Il risque d’avoir des ennuis. Le migrant risque d’être expulsé. Il lui demande s’il a vu Barbara. il ne l’a pas vue récemment. Il lui demande comment il la trouve en ce moment. C’est un peu les montagnes russes. Francesco lui demande de prendre sa déposition.

Jeanne est avec Nicolas. Il aura ses machines. Il doit lui parler. Il faut revoir le protocole d’admission des malades aux urgences. La patiente arrive, cet homme a failli la tuer. Il affirme avoir bien fait son travail. Il la provoque. Pour elle c’est un connard. Jeanne lui demande d’aller se reposer. La patiente veut qu’elle écoute ce qu’elle a à lui dire.

Antoine est avec Allan et Barbara. ils s’équipent pour aller visiter une grotte.

Francesco appelle Barbara. il veut parler de toute cette histoire. Le jeune homme sort du commissariat. il est désolé. Le jeune homme sait qu’il prend un risque en disant qu’il l’a aidé. Il a un mois pour quitter le territoire français. Il ne le fera pas, il ne veut pas retourner en enfer. Francesco propose de l’aider à trouver un logement, mais il refuse. il en a déjà fait assez pour lui. il a pris suffisamment de risques. Il le remercie du fond du cœur.

Léa va voir Nicolas. Un patient aimerait le voir, il est dans le couloir depuis une heure à l’attendre. Il s’en va. C’est pour le remercier, Mr Mortier, pour la fibromyalgie. Il ne veut pas mais elle le fait entrer. Il a vu le médecin du travail et il pourra avoir un emploi du temps aménagé grâce à lui. Nicolas lui dit au revoir et il s’en va. Pour Léa il aurait pu être plus aimable. Il ne veut pas de ses chocolats.

Charles est au bar avec Roland. Il a ses cartes. Charles affirme que ce sont les siennes. Ils ne savent pas qui c’est. Ce nom ne leur dit rien. Ces courriers ont l’air de semer la zizanie dans le couple de Roland.

Sabrina est à l’appart. Quelqu’un tente d’ouvrir la porte qui est fermée à clé. Sabrina prend un objet pour assommer cette personne. C’était Nathan, qui était chargé et ne trouvait pas la bonne clé. Allan et Barbara ne sont pas rentrés. Il pense qu’ils n’auraient pas du partir. Ca sonne. Eux ils ont les clés. C’est Francesco, il doit lui parler. Nathan doit lui dire de l’appeler, il compte sur lui. Sabrina espère qu’il ne leur est rien arrivé.

Ils sont dans la grotte. Allan veut remonter, alors qu’ils entendent des bruits étranges. Il y a un éboulement.

Blanche retrouve Nicolas. Elle l’emmène au resto pour fêter la fin de son calvaire. Il n’aime pas les urgences. Il surprend quelqu’un en train d’écrire « salaud » sur sa voiture. Pour lui cela vient d’une patiente. Ce service c’est du n’importe quoi.

Mirta est avec Roland. Elle lui fait la tête. Il affirme que Charles a reçu les mêmes cartes que lui. il les a vues même si elle ne le croit pas. Charles arrive. Il a une révélation de la plus haute importance à faire. Ces cartes viennent d’un homme. C’est un très bon ami d’enfance de Roland. C’est un anagramme. Cela fait si longtemps qu’il ne l’a pas vu. S’il débarque ici ils vont s’amuser.

Barbara est dans la grotte, seule. Elle ne trouve pas Allan. Elle se met à hurler. Antoine ne répond pas non plus. Antoine arrive, il y a eu un éboulement. Allan ne répond toujours pas. La sortie est de l’autre coté du mur de pierres. Il faut réfléchir. Il va essayer de trouver une sortie. Elle ne veut pas mourir ici, elle a peur.

What do you think?

1383 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PBLV en Avance 3414

Pblv en Avance 3425

PBLV en Avance 3425